Partagez ce contenu avec vos amis si vous pensez que cela peut les aider

Les hérissons sont des animaux extrêmement utiles dans le jardin. Certaines personnes peuvent penser que ce sont des animaux nuisibles car ils mangent les légumes. C’est totalement faux. La vérité, c’est qu’ils sont principalement insectivores et carnivores, c’est à dire qu’ils consomment des aliments issus du monde animal, notamment les limaces, les escargots, les insectes et d’autres petits parasites. Ça tombe bien, car une majorité de ces petites bestioles pourraient être bien embêtantes pour nos légumes si leur population n’était pas régulée. Les hérissons, de par leur régime alimentaire, sont donc d’importants régulateurs pour la santé de nos potagers.

Encore faut-il que les hérissons soient présents dans le jardin. Pour cela, il y a quelques trucs à connaitre et à mettre en place, comme leur faciliter l’accès à la nourriture, leur fournir un logement et ne pas bloquer leurs allées et venues.

On vous explique tout ça dans notre article dédié aux hérissons.

Pourquoi les hérissons sont aussi importants dans votre jardin ?

Les hérissons (Erinaceus europaeus) sont de petits mammifères d’une vingtaine de centimètres que l’on trouve en Europe, en Asie et en Afrique. Ils font partie de la faune nocturne. On peut rarement les croiser en journée (ce qui semble être un signe de maladie ou de mauvaise santé). Ces créatures passent la journée à dormir dans un trou qu’ils ont creusé.

Ils possèdent des piquants sur toute la face externe de leur corps et ont tendance à se placer en boule lorsqu’ils se sentent en danger.

Les hérissons sont présents naturellement dans nos écosystèmes depuis environ 15 millions d’années. Ils ont co-évolués avec leurs proies, raison pour laquelle ils sont particulièrement adaptés pour se nourrir dans un environnement naturel, et donc, dans les jardins naturels où ils trouveront leur nourriture.

La présence récurrente du hérisson dans un jardin est un excellent indicateur de l’équilibre et de la biodiversité du milieu.

Les dangers les plus fréquents pour la vie du hérisson

Malgré son côté mignon, attirant particulièrement la sympathie du public, le hérisson est en danger et fait partie des espèces menacées, et cela principalement à cause de l’activité humaine.

On peut citer comme cause fréquente de la mort de ces petits animaux : les chiens domestiques, les piscines, les routes, les pesticides, l’éclairage nocturne (facilitant leur repérage par les renards), les tondeuses, les tondeuses-robots, les fourches dans les tas de feuilles, le manque de nourriture du à l’emploi des pesticides réduisant les populations de leurs proies, etc…

Voici donc quelques conseils de base afin d’éviter un incident fâcheux :

  • si vous avez une piscine, placez une planche dans l’eau afin que les hérissons puissent en sortir.
  • Ne laissez pas votre chien dehors la nuit
  • n’employez pas de pesticides dans votre jardin
  • vérifiez le fond de vos tas de feuilles AVANT d’employer la fourche, ou déplacez vos feuilles mortes en tas avec vos mains (tout aussi efficace qu’une fourche)
  • Eviter les tondeuses-robots. Si vous ne pouvez pas vous en passer, veillez à ce qu’elles ne fonctionnent plus le soir et la nuit

Le conseil de base : laissez leur un passage

Pour que le hérisson puisse venir chez vous, il faut qu’il dispose d’un accès à votre terrain. Le mieux c’est de faire un trou de 20cm de coté dans le bas de votre clôture. Plus il y aura d’accès, meilleures seront les chances que le hérisson pénètre dans votre jardin. L’idéal est que vos voisins fassent de même, car les hérissons se baladent sur un territoire de plus ou moins 1 à 2 hectares. Arrangez-vous en créant un groupe de voisins qui seraient également d’accord de trouer leur clôture de façon à créer un réseau de jardins adaptés aux hérissons.

Comment attirer les hérissons dans votre jardin ?

Imaginez que l’on vous proposes 2 destinations de voyage. L’une d’elle comporte pleins de supers maisons, des hôtels 4 étoiles avec piscines, mais quasiment pas de nourriture. C’est une zone de grande famine et la population meurt de faim (y compris les gérants d’hôtels, et leurs clients). L’autre destination propose des logements moyens, mais une profusion de nourriture délicieuse et gratuite. Que choisiriez-vous ? Pour ma part, je préfère largement manger à ma faim.

Le hérissons aussi 🙂 Donc favorisez l’aménagement d’un milieu qui accueillera naturellement ses proies favorites.

Que mangent les hérissons ?

limace : photo par adam khalife
photo par Adam Khalife

La nourriture naturelle pour hérissons

Afin de permettre à votre jardin d’attirer les hérissons, il faut que son alimentation y soit présente.

Le régime alimentaire du hérisson est très varié. Il reste principalement insectivore-carnivore, avec, à l’occasion, quelques champignons et fruits tombés des arbres. Le hérisson ne mangera pas vos salades….

Parmi les insectes et autres proies que le hérisson mange en abondance, on peut citer les carabes, les scarabées,
les hannetons, les charançons, les gros bousiers, les perce-oreilles, les limaces et escargots, les vers de terre et des araignées.

Dans cette liste sont reconnus comme nuisibles au jardin les larves de hanneton, les charançons et les limaces/escargots.

Le hérisson consomme aussi quelques vertébrés (petits batraciens, reptiles, petits oiseaux et mammifères), ainsi que
quelques végétaux (herbe, champignons, fruits et graines tombés au sol). Il mange même les souris et les petits mulots. ref : https://erinaceus.fr/

La toute première chose à faire pour que tous ces petits insectes soient présents, c’est de leur faciliter la vie.

herissons au jardin -paillage-tauno-erik
Photo par Tauno-Erik

Si vous cultivez sur une terre à nu, vous n’avez quasi aucune chance de bénéficier d’une population de proies suffisamment importantes pour le hérisson. Les proies du hérisson sont très présentes dans les végétaux morts.

Le meilleur truc que nous puissions vous donner, c’est d’employer le paillage de surface. C’est dans le broyat, la paille et les feuilles mortes de vos parterres et de vos bandes potagères que tout ce petit monde se trouvera la majeure partie du temps. Dans le paillage de surface , vous trouverez généralement beaucoup de verres de terres ET de limaces.

Pour attirer les hérissons au jardin, il faut que ce mode de culture soit en place depuis au moins 2 ans, ET, que vous ne tuiez pas les limaces (donc PAS d’anti-limace dans vos cultures SVP). En effet, comment attirer le prédateur des limaces (le hérisson donc) SI TOUTES LES LIMACES SONT MORTES avant qu’il ne soit présent sur votre terrain pour les manger ?

Cela peut paraitre paradoxal, mais il faut l’accepter. Durant les premières années, votre jardin risque d’être infesté de limaces à cause d’un déséquilibre du sol. La bonne nouvelle est que plus il y aura de limaces, plus vous aurez de chances d’attirer nos petits copains.

Avec le temps et les bonnes pratiques culturales, l’équilibre qui va s’installer progressivement dans votre potager règlera le problème de limaces.

Si vous voulez que le hérisson soit en bonne santé, il lui faut également un accès facile à un point d’eau.

La nourriture artificielle pour hérissons

Second truc TRÈS efficace pour attirer les hérissons (mais non viable sur le long terme si leur alimentation naturelle n’est pas présente), c’est de placer des croquettes pour chats dans un petit abri.

Hérissons au jardin et alimentation croquettes pour chats
photo par Phillipe Germanier

En plaçant des croquettes dans un abri, celles-ci ne se gorgeront pas d’eau, et pourront donc rester longtemps en place sans se faire manger par les chats.

Le mieux est d’employer un clapier pour lapins dont vous aurez pris soin de refermer l’entrée pour l’adapter à la taille du hérisson (une planche avec un trou plus petit suffit). L’entrée du clapier ne doit pouvoir laisser passer QUE les hérissons, et surtout pas le chats. Si vous laissez l’entrée tel quelle, vous nourrirez tous les chats du quartier pendant longtemps avant que le hérisson ne veuille pointer le bout de son nez, ce qui peut couter très cher en croquettes et n’est pas souhaitable pour l’équilibre de votre milieu !

Attention ! Ce n’est pas parce que vous placerez une assiette de croquettes pendant une semaine que les hérissons vont se ruer dessus. Laissez-leur le temps de trouver votre garde manger…

Nous avons testé cette méthode, et les croquettes pour chats semblent très très appréciées des hérissons. Après une année, nous en avions deux qui se baladaient tous les soirs près de ce garde-manger.

Si les croquettes peuvent être un véritable régal pour les hérissons et si vous pouvez aussi les utiliser pour aider un hérisson en difficulté, nous recommandons de ne pas vous satisfaire juste de ce système. En effet, en parallèle, il vaut mieux aménager votre terrain pour qu’il soit, au fur et à mesure du temps, un refuge idéal pour le hérisson avec gite et couvert. Sinon, vous risquez que votre petit copain soit dépendant de vos croquettes et ne meure de faim si vous l’oubliez.

Où dorment les hérissons ?

Ce petit animal sauvage dort et hiberne généralement dans les tas de feuilles, les tas de branches mortes, les tas d’herbes, le compost, et les dessous de haies. Il construit un nid dans ces tas de végétaux, nid qui le protègera du froid et des prédateurs durant sa période d’hibernation.

Le logement naturel pour hérissons

Planter des haies de feuillus et d’arbustes caducs perdant leurs feuilles en hiver est un excellent moyen passif d’attirer les hérissons au jardin. Les haies sont plantées de manière à créer des tunnels et des tanières pour les hérissons. Cela crée un habitat opportun pour eux et cela, sans fournir d’effort une fois la haie plantée. Il suffit de ne pas ramasser les feuilles et de ne pas désherber cette haie. Cela pourrait être une petite partie de votre haie que vous laissez pousser en sauvage pour les hérissons.

Vous pouvez délibérément laisser un tas de feuilles près de votre potager. Celui-ci ne sera pas employé pour composter votre jardin, mais sera laissé tel quel en temps qu’abri à hérissons. Plantez un panneau à coté pour vous rappeler votre stratégie et ne pas détruire votre construction.

Pour le façonner, placez des feuilles en pyramide d’1 mètre de haut et ajoutez quelques branches mortes sur le dessus. Cela évitera que les feuilles s’envolent en hiver. Vous complèterez le tas l’automne prochain avec les nouvelles feuilles OU les déchets du jardin comme les adventices que vous enlevez de vos plates bandes.

Pour plus d’esthétisme, couvrez de foin ou de paille fraiche… Un Gite 5 étoiles pour le hérisson d’Europe.

Le logement artificiel pour hérissons

Si vous voulez construire un abri pour hérisson, faites-le dans un clapier à lapins dont vous aurez rapetissé l’entrée. Placez un tuyaux de PVC de 50 cm de longueur pour prolonger l’entrée de façon à éviter toute intrusion de prédateurs durant l’hibernation du hérisson. Garnissez-le de feuilles mortes et de végétaux secs comme de la paille.

Vous pouvez également retourner un panier en osier troué que vous garnirez de feuilles mortes et que vous recouvrerez également de feuilles mortes.

Nous préférons toutefois l’abri naturel.

Lutter naturellement contre les parasites du jardin grâce aux hérissons

Voici la meilleure partie de l’article : si vous avez réussi à attirer les hérissons au jardin, vous avez fait un pas supplémentaire vers un milieu autonome et résilient.

Les hérissons étant des animaux assez voraces, ils vont rapidement participer à la régulation des populations de limaces et autres petites bestioles embêtantes. Fini les salades grignotées, les courges dévorées, etc .. etc…

Pour résumer cet article

1 Ne tuez pas les parasites

2 Favorisez leur présence en employant le paillage de surface

3 Fournissez de quoi loger le hérisson

4 Soyez patient (1 à 2 ans)

5 Contemplez votre oeuvre avec un petit sourire de satisfaction 🙂

Avez-vous réussi à attirer les hérissons chez vous ? Dites-le nous dans les commentaires et partagez vos réussites ET vos échecs… Nous vous répondrons avec plaisir !


Partagez ce contenu avec vos amis si vous pensez que cela peut les aider

    11 replies to "Tout savoir sur les hérissons et leur utilité au jardin !"

    • Hélène

      Merci pour cet article sur nos amis les hérissons. Nous en avions dans notre jardin mais une bête les mange. Nous en avons trouvé 3 l’été dernier avec une attaque au niveau de la tête. Certaines personnes pensent que c’est du à une martre. Mes hérissons ne mangent aussi pas nos limaces du jardin, je crois que se sont des limaces espagnoles qui ne sont pas à leur goût! Merci pour tous vos bons conseils.

    • Chloé

      Quel article complet ! Effectivement, quelques hérissons ne seraient pas de refus chez moi pour réguler un peu les limaces et escargots ! C’est notre deuxième année sur ce terrain, alors, je prends mon mal en patience 😅

    • Marie

      Merci pour cet article qui nous en apprend plus sur les hérissons ! Je ne savais pas qu’ils étaient si utiles au jardin… je pensais qu’ils étaient surtout tous mignons 🙂

      • Xavier de permamania

        Ils sont plus qu’utile ! Mais aussi PLUS que mignon !

    • Sandy D.

      Bonjour. Merci pour cet article intéressant. Je ne pensais pas qu’ils mangent des croquettes, étant un animal sauvage.

    • Marion Gautheron

      Hello. J’adore le concept du hérisson qui s’occupe des indésirables du potager. Notre hérisson du jardin, surnommé Marcel, est énorme ! On lui a aménager un abri avec une caisse de bois retournée, des feuilles et des branchages à côté d’une haie. Depuis l’abri est occupé tous les ans. Si Marcel adore les limaces et escargots, il n’hésite pas à grignoter les croquettes du chat quand on laisse sa gamelle dehors si on part un weekend. 😀

      • Xavier de permamania

        Le gite ET le couvert 🙂

    • Sandrine

      Super ton article sur le hérisson. Je sais qu’il y en a au moins 1 qui se balade près de chez nous. Je comprend mieux pourquoi le bol de croquette de minette ( notre chat) se vidait aussi vite cette été. Je vais tester tes recommandation pour lui faire un logement naturelle.

    • Aurélie

      Merci beaucoup!
      J’adore les hérissons !
      Je vais pouvoir les bichonner.

      • Xavier de permamania

        Merci Aurélie !

    • Cherazade

      Merci pr cet article très instructif ! Merci pr le partage sur la vie hérisson ! 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.